Le Concours CCP – Concours Communs Polytechniques

Une banque, 33 écoles

Le Concours CCP – « CCP » pour « Concours communs polytechniques » – est une banque d’épreuves écrites et orales, mobilisée par 33 écoles d’ingénieurs pour recruter leurs étudiants, après une classes préparatoire scientifique Maths Sup et Maths Spé. Comme les autres concours scientifiques après prépa maths sup – maths spé, il existe cinq voies d’accès au Concours CCP : MP, PC, PSI, PT et TSI.

Vous avez dit « Concours Polytechniques » ?

Attention à ne pas confondre le Concours CCP avec le concours de l’Ecole polytechnique.
L’Ecole polytechnique (également appelée « l’X ») est la plus prestigieuse des écoles d’ingénieur françaises, et dispose de son propre concours. Historiquement, l’appellation « Concours Communs Polytechniques » est héritée des instituts nationaux polytechniques (INP). Ces établissements regroupent plusieurs écoles, dont la plupart font encore partie aujourd’hui du concours commun. Les instituts nationaux polytechniques ont donné leur nom au concours car ils dispensent une formation d’ingénieur généraliste, « polytechniques » en quelque sorte.

Les Concours Communs Polytechniques donnent potentiellement accès à 33 Grandes Écoles d’ingénieur.
Malgré leur grande diversité, Optimal Sup-Spé propose de les classer en quatre catégories :

  • Chimie ParisTech
  • l’ENSCBP (Bordeaux)
  • l’ENSCM (Montpellier)
  • l’ENSCCF (Clermont-Ferrand)
  • l’ENSCMu (Mulhouse)
  • l’ENSCL (Lille)
  • l’ENSCR (Rennes)
  • CPE (chimie physique électronique, Lyon)
  • l’ECPM (Strasbourg)
  • l’ENSIC (Nancy)
  • l’ENSICAEN
  • l’ENSIP (Pau)
  • l’ENSIACET (Toulouse)
  • Seatech (Toulon)
  • l’ENSIAME (Valenciennes)
  • l’ISAE-ENSMA Poitiers (mécanique et aérotechnique)
  • l’EISTI Cergy (sciences du traitement de l’information)
  • l’ENSEIRB-MATMECA Bordeaux (électronique, informatique, mécanique, mathématiques, télécommunications)
  • l’ENSGTI Pau (génie des technologies industrielles)
  • l’ENSIMAG Grenoble (informatique et mathématiques appliquées)
  • Ense3 Grenoble (énergie, eau et environnement)
  • Pagora Grenoble (papier, communication, biomatériaux)
  • Phelma Grenoble (physique, électronique, matériaux)
  • l’ESISAR Grenoble (systèmes embarqués)
  • l’ISIMA Clermont-Ferrand (informatique, modélisation et applications)
  • l’ENGEES Strasbourg (eau et environnement)
  • TELECOM Physique Strasbourg (télécommunications)
  • l’ENSEM Nancy (électricité et mécanique)
  • l’ENSG Nancy (géologie)
  • l’ENSMM Besançon (mécanique et microtechniques)
  • l’ENSEEIHT Toulouse (électrotechnique, électronique, informatique, hydraulique et télécommunications)

Le Concours CCP présente en outre une particularité. En plus des Ecoles qui font partie du concours, il existe 24 écoles qui ne sont pas stricto sensu des écoles du concours, mais qui recrutent leurs étudiants sur la banque du concours. Les étudiants qui souhaitent s’inscrire à ces écoles doivent s’acquitter de frais de dossier spécifiques, en plus des frais d’inscription au concours qui sont de 160 €.

  • l’ECAM Rennes
  • l’EEIGM Nancy
  • l’EIL Côte d’Opale
  • l’EIVP Paris
  • l’INP-ENI Tarbes
  • l’ENSAI Rennes-civil
  • l’ENSAIT Roubaix
  • l’ENSCI Limoges
  • Grenoble INP Génie industriel
  • l’ENSGSI Nancy
  • l’ENSISA Mulhouse
  • l’ENSTIB Epinal
  • l’EOST Strasbourg
  • l’ESB Nantes
  • l’ESIGELEC Rouen
  • l’ESIEREM Dijon
  • le Concours Commun des Ecoles des Mines
  • l’ESTIA Bidard
  • l’ESTP Paris
  • l’ISAT Nevers
  • l’ISEP Paris
  • l’ISIS Castres
  • le Réseau Polytech
  • 3iL Limoges

Particularité du concours

Le Concours des « Petites Mines » fait (presque) partie du Concours CCP

Autre particularité du concours CCP, il inclut le Concours Commun des Mines d’Alès, d’Albi, de Douai et de Nantes, mais uniquement en filière TSI : dans les autres filières, les « Petites Mines » recrutent via le concours commun Mines Ponts. Ces quatre écoles des Mines proposaient autrefois un concours commun « Mines Sup » et étaient accessibles dès bac+1. Depuis 2012 ce n’est plus le cas mais il subsiste un concours commun… au sein du Concours CCP. Les écoles des Mines d’Albi, Alès, Douai et Nantes ont progressivement perdu leur surnom de « Petites Mines » ou « Minettes » que les taupins leur donnaient par comparaison avec l’Ecole des Mines, qui n’était, elle, accessible qu’à bac+2. Attention : comme pour les écoles qui recrutent en Banque CCP sans faire partie du Concours au sens strict, vous devez vous inscrire séparément au Concours commun des Mines.

Les épreuves du concours

Les épreuves écrites des CCP sont des épreuves qui présentent une particularité : elles sont constituées d’exercices et de problèmes très classiques. L’objectif n’est pas, en effet, de piéger les candidats. Un seul conseil donc pour préparer les écrits : travailler assidûment, bien connaître son cours, s’entraîner sur des exercices classiques.
Le Cycle Annuel et les Stages intensifs d’Optimal Sup Spé vous permettent bien sûr de vous préparer de façon optimale aux CCP, ainsi qu’à d’autres concours.

Les épreuves orales du Concours CCP peuvent se préparer grâce aux ressources exclusives Optimal Sup-Spé que vous retrouverez sur la page dédiée aux oraux CCP.
Au programme : annales, rapports de jury, conseils et exercices corrigés.

Retrouvez plus d’informations sur le site officiel du Concours CCP

Téléchargez notre documentation Maths Sup

N’hésitez pas à nous contacter au standard au 01 40 26 78 78 pour tout renseignement.